Maniatux's Blog

Welcome to the internet

Retour sur Debian GNU/kFreeBSD dans une jail FreeBSD

Rédigé par Xavier - - 5 commentaires

Dans un précédent article j'ai résumé comment installer Debian GNU/kFreeBSD Wheezy dans une jail FreeBSD 10 et indiqué que j'avais migré le serveur hébergeant mon blog : Maniatux.fr : Debian GNU/kFreeBSD + IPv6 . Voici un petit retour d'expérience sur Debian GNU/kFreeBSD, que j'appellerai kfreebsd parce que c'est plus court.

Tout d'abord il vaut mieux utiliser la branche Jessie, et pas Wheezy car il y a quelques bugs gênants comme OpenSSH qui ne fonctionne pas à moins de devoir faire pas mal de bidouilles sur l'hôte. De plus la branche kfreebsd de Jessie est développée sur un kernel FreeBSD10, alors que pour Wheezy c'est un FreeBSD8, on s'assure donc en théorie une meilleure compatibilité.

Maniatux tournait sur une jail FreeBSD avec nginx et php_fpm compilés à partir des ports. Suite au passage en kfreebsd, avec toujours nginx et php5-fpm à partir d'apt-get, j'ai noté une baisse des performances d'affichage de mes pages, et une hausse du load average sur mon serveur. C'est très faible mais tout de même notable à l'utilisation. La commande top semble indiquer que c'est php5-fpm qui est le plus gourmand de tous, la version fournie par debian n'étant probablement pas la même que dans les ports.

A propos de la commande top, l'indicateur d'utilisation de la ram ne semble plus fiable avec des jails sous kfreebsd. Par exemple si je lance htop dans ma jail kfreebsd, il m'indique que le système utilise 120Mo de ram. Si j'installe htop directement sur l'hôte et l'exécute, il n'indique que ~30Mo. Dans la jail kfreebsd il n'est pas évident d'utiliser df car il faut exécuter une commande permettant d'extraire les informations de /proc/mounts et le résultat n'est pas toujours optimal.

Si on met de côté ces quelques points, mon impression est plutôt positive. Debian (le projet) a fait un super travail en portant son système d'exploitation sur FreeBSD, et cela n'a pas été fait à la va vite. Il y a véritablement un support suivi et cela prouve une fois de plus que Debian est une distribution de référence.

5 commentaires

#1 tchibeck a dit :

J'adoooore :-)

Je n'ai pas compris un seul mot : Et pourtant je parviens à administrer à peu près correctement mon Ubuntu.


A imprimer et encadrer, avec la mention " Tchibeck, t'es trop vieux, c'est plus d'ton âge !" ^^

#2 Gilles a dit :

@tchibek : rassure-toi, je n'ai rien pigé non plus, m'ais c'est normal : tout ce qui touche à FreeBSD est 100% incompréhensible :)
C'est quoi une jail ? Une machine virtuelle ?

#3 kuniyoshi a dit :

Pour ma part, je suis dedans depuis plus de 3 années et j'apprécie de plus en plus ce système (version RELEASE-10.0, arch : amd64).
En autre, j'aime :
- l'installation sobre mais très efficace (en moins de 15 min vous avez une base de l'OS installé sur votre disque/SSD en GPT + full ZFS + partitions cryptées !!)
- le mode de fonctionnement et de paramétrage de cet OS (via des fichiers dans /etc/rc.conf ou /usr/local/etc notamment)
- la gestion des logiciels : soit on compile (via portupgrade) soit on installe des binaires (via pkg = presque un apt-get-like). Par contre, il semble que la coexistence de ces deux méthodes pose problème !!!
- la robustesse et la stabilité de cet OS
- la séparation entre le système à l'installation et nu (noyau + la base) et les logiciels tiers (installation + paramétrages dans /usr/local). Si on veut on peut revenir au système initial rapidement (pas de "pollution" dans /etc ou /bin...)
- Packet Filter (pf)...
- ZFS en natif (que j'essaie d'apprivoiser)
J'utilise cet OS en desktop (avec MATE, LaTeX...) et je le trouve presque aussi convivial (avec du travail) qu'une debian stable.
Voilà. Continue tes postes Xavier sur cet OS. Cela est très intéressant (ex : bhyve) !!

#4 Xavier a dit :

Merci pour vos commentaires.
Je vous recommande de télécharger et installer FreeBSD en machine virtuelle pour le tester.
J'ai remis la liste des catégories sur mon blog, vous pouvez visiter "BSD" (qui est relayé sur le planet-bsd depuis hier grâce à Bapt!).

#5 kuniyoshi a dit :

Mieux... par la suite installer FreeBSD en OS principal puis virtualiser OpenBSD ou Dragonfly BSD pour s'initier à la création d'un parefeu par exemple (et donc de PF). Toujours est-il que de lire les "tutoriels" de Xavier permet de surmonter les appréhensions que l'on peut avoir sur de tels systèmes. ;)
Et encore merci Xavier pour ton blog et tes retours sur tes essais. en effet, j'ai beaucoup appris grâce à toi.
@+
Jean-François
ps : Bapt et poudriere (et pkgng) trop cool !! Merci à lui aussi !!! ;)

Les commentaires sont fermés.