Maniatux's Blog

Welcome to the internet

Telephony

Android gâché par les constructeurs

Rédigé par Xavier - - 1 commentaire

PC World nous apprend que le taux de retour des smartphones sur Android atteindrait le chiffre faramineux de 30 à 40%. Autrement dit, 1 smartphone sur 2 acheté est renvoyé en SAV ou en demande de remboursement. La principale explication serait que les gens "ne comprennent pas" ou sont "déçus" par l'expérience d'utilisation.

J'y vois personnellement la faute des constructeurs ou des opérateurs, qui ne peuvent pas s'empêcher de modifier Android à leur sauce avant de l'intégrer sur leurs appareils. Prenez par exemple le système de base fourni sur le htc Desire Z : il est blindé de widgets, la géolocalisation est activée, le démarrage est long, la réactivité est faible... et lors de mon achat du htc Dream à la sauce Orange c'était encore pire puisque les fonctionalités de chat, de mail et synchronisation avaient été tout simplement évincées.

Le summum fut atteint avec une tablette Android qu'un ami a acheté. L'OS est vraiment méconnaissable, il ne s'utilise plus du tout de la même manière. Et bien entendu, par "méconnaissable" comprenez "compliqué" et "bridé". Tout ça parce que le constructeur a voulu imposer son propre market, sa propre interface et ses propres applications.

Les constructeurs sont déjà habitués à défigurer les systèmes Windows qu'ils fournissent sur leurs machines (notamment la gamme 6930p chez HP, fournie avec plusieurs centaines de Mo d'outils qui divisent par deux les performances) et ils s'attaquent maintenant à Android.

Si vous êtes un minimum geek il est vivement conseillé de flasher votre smartphone Android, et remplacer l'immonde version du constructeur par une autre bien plus propre, comme la Oxygen ou Cyanogen (cette dernière étant plus universelle).

Android comme navigateur GPS ?

Rédigé par Xavier - - 4 commentaires

Je suis actuellement en voyage dans la région du Rhônes-Alpes, et pour trouver ma route j'ai décidé d'utiliser mon smartphone htc tournant sur Android comme navigateur.

Présentation du logiciel de navigation

Annoncée comme la mort des logiciels payants de navigation GPS, Google Maps dispose sur Android d'une "surcouche" capable de vous guider sur la route. Et les fonctionnalités sont vraiment très nombreuses, bien au dessus de ce qu'on trouve chez la concurrence (et gratuit):

  • Synthèse vocale (la voix prononce le nom des rues et des directions à prendre)
  • Info trafic (utilise le data) avec calcul d'itinéraire alternatif pour éviter les bouchons
  • Possibilité de passer la carte en vue satellite
  • Street view peut vous montrer votre destination
  • Cartes téléchargées en temps réel (data), donc à jour en permanence
  • Reconnaissance vocale (possibilité de lui dire à voix haute la destination)
  • Cartes mondiales

Pour l'avoir testé, la navigation est très efficace, les instructions visuelles et audio sont claires, bref il a tout d'un vrai GPS.

Inconvénients rencontrés

Tout d'abord, le seul gros "inconvénient" de ce système, qui est d'ailleurs utilisé comme argument par les concurrents, c'est la nécessité d'avoir une connexion internet mobile en permanence. Pas vraiment de problème si vous avez la 3G dans votre abonnement, car le téléchargement des cartes nécessite vraiment peu de bande passante (ce sont des données vectorielles, donc ça ne pèse rien). Mais cela peut être gênant si vous vous rendez à l'étranger, car votre opérateur risque de surfacturer toute consommation de data. Si un jour Google souhaitait lancer son propre "GPS matériel", il leur faudrait probablement intégrer les cartes dans l'appareil.

Ensuite, même si les fonctionnalités sont nombreuses, il en manque tout de même quelques unes qui sont pourtant très pratiques:

  • Pas de signalisation des radars. A mon avis énormément de gens achètent un GPS pour cette fonction là, surtout les TomTom pour lesquels il y a une énorme communauté d'utilisateurs qui s'échangent les mises à jour.
  • Pas de POI. Sur les captures d'écran réalisés aux US il semble y en avoir, mais moi je n'ai pas trouvé.
  • Pas d'affichage de la limite de vitesse. Pas forcément indispensable mais peut se révéler pratique.
  • Partage un problème avec les autres GPS dans l'estimation du temps de trajet, surtout sur les routes de montagne.

Je rencontre aussi beaucoup de soucis avec le terminal, mon htc Desire Z. En effet, il n'est clairement pas conçu pour faire navigateur GPS.

  • Même en poussant le volume au maximum, on n'entend pas très bien les instructions audio de la navigation, probablement la faute au haut-parleur situé derrière (récurent chez htc).
  • L'utilisation du GPS + 3G consomme la batterie à un rythme effrayant. Ne comptez pas sur plus d'une heure d'autonomie. Astuce: brancher le câble USB sur votre autoradio (si il dispose d'un port) pour recharger le smartphone.
  • Beaucoup de problèmes avec la stabilité du signal GPS, même si j'impute cela à quelques bugs de ma version d'Android (non officielle). Je perds très souvent le signal et je dois aller dans les options de localisation pour désactiver et réactiver l'utilisation du GPS.

Conclusion

Bien qu'il soit très puissant, Google Navigation laisse encore beaucoup de place à la concurrence (même payante). Les manques peuvent néanmoins être compensés très facilement, il est très probable que Google ajoute les POI et les radars ainsi que bien d'autres choses. On peut aussi imaginer qu'un constructeur sorte un jour des GPS matériel sous Android, stockant les cartes en local.

HTC Desire Z + CyanogenROM = Problème GPS

Rédigé par Xavier - - Aucun commentaire

Plusieurs personnes rencontrent des problèmes avec la localisation GPS, sur le HTC Desire Z flashé avec la ROM CyanogenMod. En effet, ça ne fonctionne tout simplement pas, l'icône GPS n'apparaissant même pas dans la barre de statut.

Sur les versions Nightly le bug ne semble pas corrigé, car les développeurs expliquent que ce soit il n'est pas lié au CyanogenMod, soit il n'est pas officiellement reconnu comme tel. Voici une solution pour corriger ce problème, sans devoir reflasher l'appareil!

Grossomodo, il suffit d'ouvrir un terminal en root sur le smartphone, et de virer quelques partitions qui servent visiblement de données de cache.

Avertissement: la commande "dd" est très dangereuse car elle écrase bit par bit les partitions. Il ne faut pas faire n'importe quoi. Cette astuce fonctionne pour le htc Desire Z. Le partitionnement peut être différent sur les autres modèles.

# stop rmt_storage
# dd if=/dev/zero of=/dev/block/mmcblk0p13
# dd if=/dev/zero of=/dev/block/mmcblk0p14
# reboot

Au redémarrage, l'icône de GPS apparait dans la zone de notifications! L'application GPS Status localise les satellites, et Google Maps (après vidage de son cache) arrive à vous situer sur la carte. Vous pouvez maintenant profiter de la fonction très utile de navigation!

Classé dans : Telephony - Mots clés : aucun

htc Desire Z

Rédigé par Xavier - - 2 commentaires

Je l'ai enfin reçu! Et Mardi matin mon vieux htc dream tombait en rade, me laissant 3 jours sans pouvoir être contacté.

Réactions à chaud

Une belle brique! L'appareil semble assez lourd dans la main, même si il ne dépasse pas le poids d'un iPhone et reste très fin. Ce qui est dommage c'est que htc ne fourni pas de housse/étui pour ce smartphone, ce qui serait bien utile surtout quand on voit qu'il n'y a pas de protection pour la caméra, son objectif est exposé aux rayures.

Le clavier est vraiment très agréable à utiliser, à des milliers d'années-lumières de celui du dream! Les touches sont souples et silencieuses, l'éclairage ne les rend pas invisible, et le coulissement est doux. Cependant il n'y a plus les chiffres, il y a à la place un système de touche "FN" pour les obtenir ainsi que les caractères spéciaux. Il faut s'y faire mais c'est un peu déroutant. Je note la présence d'une prise Jack, qui permet de brancher tout type d'écouteurs. Le bouton power/raccrocher présent sur le dream a disparu pour le Desire. En fait il est rendu en haut et sert uniquement pour le "power" comme sur les Nokia.

Du côté de l'accessibilité à la batterie/carte SIM, là aussi on est bien loin du dream. Il y a maintenant un petit levier discret qui permet d'éjecter le capot. Plus besoin de tordre la coque de façon hasardeuse! Par contre j'ai eu du mal avec la carte micro-SD, le système d'éjection est documenté mais un peu délicat et on a peur de tout casser en forçant. Mais finalement j'ai réussi à mettre ma carte de 16GB. Pour le moment, l'emplacement de la carte micro-SD est le seul défaut que j'ai relevé.

L'interface htc sense

L'OS est Android modifié à la sauce htc. Leur interface "sense" aux couleurs noires dominantes est proposée, ainsi que tout un tas de gadgets affichant la météo et les contacts facebook. Le lecteur de musique est modifié et propose un mode "cover show" comme sur iPhone (on fait glisser les pochettes avec le doigt). Dans l'ensemble le système est assez réactif mais vraiment long à démarrer.

L'interface est assez intuitive pour le débutant car par exemple en branchant un câble USB vers le PC, des options apparaissent: monter la carte micro-SD comme lecteur, activer le mode modem-USB, recharger la batterie seulement... ce que j'ai trouvé bien conçu. Par contre, l'énorme inconvénient de cet Android à la sauce htc, c'est la surabondance d'applications dont on a pas forcément besoin. J'ai aussi grincé des dents quand j'ai vu que la géolocalisation était activée par défaut, en effet la météo était celle de mon village alors que je n'avais rien paramétré.

Le rootage

htc ne nous facilite pas la tâche, on achète un engin à presque 400€, et pourtant on a pas le droit d'en faire ce que l'on veut. Ainsi il faut passer par un processus long et complexe pour "rooter" le téléphone. Après le rootage on peut installer un autre OS, pour ma part je suis adepte du Cyanogenmod. Voici la procédure pour le htc desire z (vision).

Et le résultat est tout simplement bluffant, puisque le système est épuré au maximum. Il n'y a même pas de GMail, juste le market. Donc tout est plus rapide, réactif, et en prime il est possible de changer le thème de couleurs.

Rapidité

Le htc dream que j'avais avant était un modèle bourré de défauts, en fait c'était même un très mauvais smartphone, mais c'était surtout LE premier sous android. Parmi ses défauts, sa quantité de RAM ridicule (96Mo) qui rendait Android lent, très lent... au point qu'il ne fallait surtout pas le dégainer face à un iPhone et être très très patient. Mais avec le htc desire, tout change. htop m'indique que l'appareil dispose de 371Mo de ram, et que "seulement" 190 sont utilisés (ce qui peut paraitre beaucoup, mais il reste 50% de libres). Du coup le système est vraiment très réactif, tout est instantané, je n'ai plus à rougir face aux iPhones.

Vidéos

J'ai installé Rockplayer. C'est un GUI pour ffmpeg proposé en plusieurs architectures (ARMv6 pour le dream, ARMv7 pour le Desire). Et vu que c'est du ffmpeg, c'est forcément du bon. Presque tous les formats sont supportés, et je peux lire mes South Park sans même devoir les réencoder ou redimensionner. La ROM Cyanogen met à disposition a un equalizer pour le son. J'ai pu augmenter un peu les graves et corriger les défauts d'une paire d'écouteurs de manière satisfaisante.

Mon avis

C'est un appareil presque parfait, qui vient complémenter un OS presque parfait lui aussi. Une véritable bouffée d'air par rapport au Dream, il me tarde de voyager avec pour pouvoir l'exploiter.

Classé dans : Telephony - Mots clés : aucun

Renouvellement de smartphone

Rédigé par Xavier - - 1 commentaire

Je me rappelle encore de l'époque où il n'existait aucun smartphone sous Android, et où on suivait l'actualité de cet OS prometteur sur des blogs de geeks comme celui de Korben... suite à l'arrivée en France du htc dream et htc magic, j'ai voulu être un "pionnier" et donc l'un des premiers testeurs de cet OS.

Je me suis donc acheté un htc dream chez l'opérateur au nom de fruit, en Avril 2009 pour environ 69€ (mais avec un forfait assez coûteux à côté). La qualité de la ROM de l'opérateur m'a vite fait poussé à chercher des alternatives... je me suis finalement stabilisé sur la Cyanogen.

Le Dream était un modèle bourré de défauts, il ne faisait pas le poids face à un iPhone (même à l'époque), mais il n'y avait que ça sur Android. Il était lent, à cause de ses 96Mo de mémoire seulement, il n'avait pas de prise jack, très peu d'espace de stockage... mais en dehors de ça il était très robuste et disposait d'un véritable clavier, très utile pour moi. Android s'est révélé être un OS d'une qualité exceptionnelle pour un smartphone, au travers notamment de fonctions comme le partage de connexion internet en USB, plug'n play sur Linux et Windows. Lecture des OGG, Google Maps avec Navigation, et pleins d'autres gadgets utiles...

Seulement, et ça n'est pas un scoop, le matériel informatique survit très mal au temps. Ainsi la lenteur se révèle exaspérante à la longue, et ajoutez à cela des plantages du navigateur, très frustrants lorsque l'on perd les 10 onglets ouverts... ceux qui me connaissent savent que j'ai beaucoup de problèmes avec les câbles USB, car le connecteur du Dream semble être peu résistant et le miens est défaillant. Ainsi il faut réussir à brancher correctement le cable, le tordre un peu pour assurer le contact, et ne surtout plus y toucher lorsque ça marche (testé avec plusieurs câbles bien sûr).

Après avoir longuement réfléchit, je me suis lancé dans l'achat d'un nouveau smartphone pour le remplacer: htc Desire Z.

Déjà c'est l'un des rares modèles à disposer d'un clavier physique. Le clavier virtuel c'est bien pour taper des SMS de temps en temps, faire une recherche sur Google... mais lorsque l'on utilise la messagerie instantanée et qu'on ne veut pas mettre 4heures à taper un texte, le clavier physique se révèle irremplaçable. Ce n'est que mon avis bien sûr ;) J'ai aussi des contacts disposant du Desire (en version de base) qui on pu m'en dire du bien, l'un d'eux m'ayant même montré la qualité de l'appareil photo intégré. Je pense que les performances devraient être au rendezvous, étant donné qu'il dispose d'un CPU à 800MHz et de 512Mo de mémoire...

Et l'ancien Dream? Comme je suis un geek je pense essayer de le recycler en serveur, on va voir ce que l'on peut caser avec 96Mo de ram + un OS qui en bouffe une bonne partie...

La semaine va être longue.

Classé dans : Telephony - Mots clés : aucun